* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

2. L’HUMORISME.

Clic S/ Image pour retour à la liste

        Hippocrate est le 1er à avoir fait des recherches sur les humeurs, en reprenant lui-même les travaux de Pythagore. Ses travaux l'on amené à définir les 4 tempéraments liés aux 4 humeurs principales :

  *  Le sang = le sanguin

  *  La lymphe (ou pituité) = le lymphatique

  *  La bile jaune = le bilieux

  *  La bile noire (ou l'atrabile) = le nerveux.

Pour Hippocrate, la maladie est un excès d'une de ces humeurs. Son approche de terrain consiste à rééquilibrer celles-ci pour ramener le patient à son point d'équilibre.

Ensuite, ses travaux ont été repris par Paracelse puis, plus récemment, par Paul Carton.

L'humorisme, en naturopathie, c'est l'étude des "humeurs" circulantes & cellulaires de l'organisme : sang, lymphe mais aussi les liquides à l'intérieur et à l'extérieur des cellules.

Le naturopathe considère très important de maintenir au mieux l'intégrité de ces liquides biologiques nourriciers qui composent les 2/3 du corps humain.

Les propositions naturopathiques sont : le moins de surcharges possible (donc le moins de toxines & toxiques divers) et le moins de carences possible en acides aminés, acides gras essentiels (oméga 3 et oméga 6), vitamines, oligo-éléments, enzymes, etc.

Il est important de noter que tous les liquides organiques sont intercommunicants. Toute aliénation quantitative et/ou qualitative, surcharge, carence, drainage, apport nutritif, etc. auront une incidence plus ou moins directe sur l'intégrité de toutes les fonctions cellulaires & métaboliques.

Comme le précisait judicieusement le Dr Salmanoff, "notre organisme peut être comparé à une grande baignoire". en effet, tous les liquides baignent ensemble. Il affirmait : "la vie est sous-tendue par le mouvement continuel des liquides dans les cellules et entre les cellules ; le ralentissement de ses courants et de ses échanges : c'est la fatigue, la maladie ; leur arrêt : c'est la mort."

En résumé, la science des humeurs considère que :

   *   L'encrassement des "humeurs" (qui serait synonyme de terrain) est à l'origine des désordres de santé puis de la maladie.    

*   Lorsqu'il y a surcharge, le sang accumule des toxines (exogènes & endogènes). Les organes deviennent surchargés de déchets métaboliques et ne peuvent plus effectuer leurs fonctions de façon adéquate.

   *   Le corps possède ses propres éléments de régulation permettant le maintien de l'homéostasie grâce au travail des émonctoires (reins, intestins, peau, poumons et foie) qui sont des portes de sortie pour éliminer les déchets en tout genre. La naturopathe veillera toujours à leur bon fonctionnement. Il saura les "décrasser" avec des cures comme les monodiètes, l'activité physique, ou les stimuler avec des plantes ou des Huiles Essentielles, par exemple. 



19/09/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 287 autres membres