* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

8 moyens efficaces peu connus pour préserver votre coeur

coeur2.jpg
Retour à la Liste

Rire : 

Peut-être avez-vous entendu parler de "thérapies par le rire". Si ces dernières n'ont pas encore un appui scientifique important, il existe néanmoins des études qui montrent que rire permet de diminuer le stress, relâcher les vaisseaux sanguins et ainsi faciliter le travail du coeur. Des chercheurs de l'université du Maryland ont ainsi évalué l'impact des émotions sur la vasodilatation des artères, en faisant regarder à des volontaires différents types de films qui suscitent tantôt la peur, le stress ou le rire. Chez les personnes qui ont ri le calibre des artères a augmenté de 22%. Ceux qui ont vu un film stressant ont vu le calibre de leurs artères diminuer de 35%. La solution proposée par les chercheurs pour prendre soin de son coeur : aller au cinéma voir des films comiques.

 

Profiter du silence : 

 

Le réveil, la télé, le train, les voitures, les cris. Les nuisances sonores sont devenues une véritable pollution dans les grandes villes. Des nuisances non sans conséquences puisque les bruits désagréables stimulent notre axe corticotrope qui produit les hormones du stress. Un effet qui se traduit par une augmentation de la tension artérielle et une accélération du rythme cardiaque, deux facteurs de risque cardiovasculaire. Apprenez à profiter de moments de silence et de calme.

Rester souple :

 

Vous avez du mal à toucher la pointe de vos pieds avec la main quand vous vous penchez en avant ? Même si vous ne souhaitez pas devenir danseuse étoile, des études ont effectivement relié la souplesse musculaire à celle de vos vaisseaux sanguins à partir de l'âge de 40 ans. Ce lien ne semble pas exister chez les personnes plus jeunes. Plus surprenant, ce constat ne semble pas pouvoir être expliqué par les capacités sportives habituelles telles que la force musculaire ou les capacités cardiovasculaires à l'effort. Ces données pourraient signifier que la pratique des étirements serait bénéfique pour le coeur, même si vous êtes peu sportif par ailleurs. Mais quoiqu'il en soit, les étirements sont une petite activité physique que vous pouvez pratiquer régulièrement.

 

Surveiller ses dents :

 

Les liens entre santé dentaire et cardiaque sont multiples. Il est connu que la parodontite (une inflammation des tissus qui soutiennent la dent) augmente le risque de problèmes cardiovasculaires. Il s'agit d'une maladie multifactorielle mais il semble que de simples mesures de santé orale et dentaire soient suffisantes pour améliorer significativement sa santé cardiovasculaire. Des chercheurs Anglais ont administré des soins dentaires (réparation des dents, extraction, nettoyage de la plaque dentaire) et ont prodigué des conseils d'hygiène: se brosser les dents et utiliser régulièrement du fil dentaire. Résultat : au bout de 6 mois, tous les participants qui ont été soignés ont vu une amélioration de l'inflammation et de la fonction endothéliale, qui dirige le fonctionnement des artères. Les explications de ces résultats ne sont pas fermement établies mais il semble que certaines bactéries dangereuses retrouvées dans la bouche puissent atteindre profondément les gencives et gagner les vaisseaux sanguins, entraînant des modifications de ces derniers.

 

Un autre conseil important peut améliorer la flore bactérienne de votre bouche : limiter les aliments sucrés, ces derniers fermentent plus rapidement au profit de bactéries nocives.

 

Eviter les plastiques et les boîtes de conserves : 

 

Le bisphénol A et les phtalates sont des composés chimiques qui entrent dans la composition de certains plastiques et des boîtes de conserve. Leur nocivité est avérée et en attendant que des mesures soient prises, notre solution est de les éviter. Nous savions déjà que ces produits étaient des perturbateurs endocriniens et qu'ils diminueraient la fertilité mais il s'avère aussi qu'ils pourraient augmenter notre risque de problèmes cardiovasculaires d'après une récente étude. Pour éviter le bisphénol A.

Faire de la musculation :

 

Du sport, du sport. On commence à l'entendre régulièrement. Mais de la musculation, oui ou non ? Les chercheurs ont montré que la musculation aussi était bénéfique pour la santé cardiovasculaire. Avec un minimum de deux séances par semaine elle diminue les triglycérides (un facteur de risque cardiovasculaire), améliore la glycémie, fait maigrir de la taille et diminue la pression artérielle. Faîtes-vous plaisir, quel que soit le sport ! 
Notre conseil pour pratiquer la musculation sans danger, retrouvez des spécialistes sur le site Superphysique.org (bibliothèque d'exercices, programmes d'entraînements et conseils)

Ecouter de la musique : 

 

Oui mais pas n'importe laquelle ! De la musique classique. Des chercheurs ont en effet montré que des musiques comme le rock ou la techno étaient sans effet bénéfique sur le stress et la fonction cardiaque. En revanche, après avoir fait écouter diverses musiques classiques à des groupes de patients avant et après une opération cardiaque, ils constatent que certaines musiques diminuent l'anxiété et le stress de manière très significative. En effet, dans leur étude les chercheurs rapportent des effets bénéfiques plus importants avec l'utilisation de musique classique qu'avec l'utilisation d'un médicament de la classe des benzodiazépines qui lutte contre l'anxiété. Les auteurs signalent que les musiques qui semblent les plus bénéfiques à la santé cardiaque sont celles de Bach, Mozart ou de compositeurs Italiens.

Dire merci : 

 

Etre reconnaissant. Cela peut sembler curieux mais il semble que ce simple comportement soit très bénéfique pour la santé et le bien-être psychologique, aussi bien pour celui qui reçoit que celui qui donne. L'action d'être reconnaissant consiste, par exemple, dans une entreprise à ce que votre chef vous remercie lorsqu'il constate que votre travail est satisfaisant. En tant qu'employé vous êtes valorisé et améliorez votre intégration, ce qui peut se traduire par de meilleures performances à terme. Pour votre employeur ce comportement provoque une attitude plus optimiste et a été reliée à une meilleure santé, peut-être même une plus grande longévité. Les bénéfices de la reconnaissance sont les plus importants lorsque :

 

  * Un acte ou un comportement est évalué positivement par un observateur (par exemple votre employeur)

 

  * Ce comportement n'est pas engendré par des efforts de l'observateur.

 

  * L'observateur a perçu que l'acte accompli provient d'efforts personnels ou d'une motivation.

 

Jacques ROBERT.



10/05/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 287 autres membres