* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Etre honnête : est-ce dépassé ?

arc en ciel (2).jpg

 Retour à la liste : Clic Sur Image

Hitoshi travaillait dans le service de Comptabilité d’une agence d’emploi au Japon.

Alors qu’il examinait un rapport financier avec son responsable, celui-ci lui a demandé de le falsifier. Hitoshi a expliqué que sa conscience ne lui permettait pas d’être malhonnête. Il a alors été menacé de licenciement. Finalement, il a perdu son emploi.

 

Dans les mois qui ont suivi, Hitoshi s’est découragé : il pensait ne jamais retrouver de travail. Lors d’un entretien d’embauche, par exemple, après avoir précisé qu’il ne pouvait pas se montrer malhonnête, il s’est entendu dire : "votre façon de voir les choses est étrange ! " sa famille et ses amis l’ont encouragé à tenir ferme sa résolution d’être honnête. Malgré cela, il a commencé à avoir des doutes. Il s’est même demandé si c’était une bonne idée de parler avec franchise de ses convictions.

Ce qu’ Hitoshi a vécu nous rappelle que, malheureusement, tout le monde n’accorde pas de la valeur à l’honnêteté. Certains la considèrent même comme un handicap, particulièrement dans le monde des affaires. « Je suis entourée de collègues malhonnêtes, dit une femme d’Afrique du Sud, et parfois, les pressions que je subis sont très fortes. »

 

Une forme de malhonnêteté particulièrement répandue aujourd’hui est le mensonge. Il y a quelques années, une étude menée à l’Université de Massachusetts, à Amherst, a révélé que 60 % des adultes mentent au moins au cours d’une conversation de 10 mn.

 

« Les résultats nous ont beaucoup étonnés, dit M. Feldman. Nous ne pensions pas que le mensonge occupait une telle place dans la vie quotidienne. »

 

N’est-il pas surprenant que la plupart des gens détestent qu’on leur mente alors que peu de pratiques sont aussi courante que le mensonge ?

Pourquoi le mensonge, le vol et les autres formes de malhonnêteté touche-t-elle la société ? Plus important encore, comment éviter de se trouver mêlé à des pratiques malhonnêtes ?

 

« On peut parfois se sortir de certaines situations

en étant un peu malhonnête »

(Samantha - Afrique du Sud)

 

 

Partagez-vous cet avis ? Comme Samantha, nous nous sommes tous retrouvés un jour ou l’autre dans une situation gênante. Quand notre honnêteté est mise à l’épreuve, notre façon de réagir peut révéler les valeurs auxquelles nous tenons. Par exemple, si sauver la face est pour nous de la plus haute importance, nous pourrions facilement considérer la malhonnêteté comme un moyen d’y parvenir. Cependant, quand la vérité éclate, les conséquences sont souvent graves. Examinez ce qui suit.

La malhonnêteté détruit la confiance. Les relations humaines sont basées sur la confiance. Deux personnes qui se font confiance se sentent en sécurité. Mais la confiance ne s’établit pas du jour au lendemain : il faut passer du temps avec l’autre, communiquer avec franchise et agir de façon désintéressée. Pourtant, il suffit d’un seul acte de malhonnêteté pour briser la confiance. Et quand elle est brisée, elle peut être très difficile à restaurer.

 

Avez-vous été déjà déçu par quelqu’un que vous pensiez être un ami ? Qu’avez-vous ressenti ? Sans doute vous êtes-vous senti blessé, peut-être même trahi. C’est tout à fait normal. Il ne fait aucun doute que la malhonnêteté peut détruire les fondements d’une belle relation.

 

La malhonnêteté appelle la malhonnêteté. D’après une étude réalisée par Robert Innes, professeur d’économie à l’Université de Californie, « la malhonnêteté est contagieuse ». Elle est donc comparable à un virus : plus vous passez de temps avec une personne malhonnête, plus vous risquez d’être « infecté ».

 

Comment pouvez-vous éviter de tomber dans le piège de la malhonnêteté ?

 

Quelques formes de malhonnêteté.

 

Le mensonge.  Qu’est-ce que c’est ? C’est dire quelque chose de faux à quelqu’un  qui est en droit de connaître la vérité. C’est aussi déformer les faits pour induire en erreur, omettre des informations essentielles pour tromper, ou exagérer la réalité pour donner une fausse impression.

La calomnie. Qu’est-ce que c’est ? C’est dire quelque chose de faux et de malveillant sur quelqu’un pour nuire à sa réputation.

L’escroquerie. Qu’est-ce que c’est ? C’est user de tromperie pour inciter quelqu’un à se séparer de biens ou d’une somme d’argent.

Le vol. Qu’est-ce que c’est ? C’est prendre sans permission ce qui appartient à quelqu’un d’autre.

 

Ce qu’on gagne à être honnête.

 

« Nous avons la conviction d’avoir une conscience droite, étant donné que nous voulons nous conduire d’une manière droite en toutes choses »

 

Un combat intérieur : La plupart des gens se regardent dans le miroir chaque matin avant de sortir. Pourquoi ? Parce qu’ils se soucient de leur apparence. Mais il y a plus important qu’une coupe de cheveux élégante ou des vêtements à la mode : la personne que nous sommes intérieurement peut soit rehausser notre aspect physique, soit lui nuire.

 

Quand notre cœur nous pousse à mal agir et que nous sommes très tentés d’être malhonnêtes, nous n’avons pas à céder à ces incitations. Nous avons le choix. En choisissant de rejeter une mauvaise pensée, nous pouvons rester honnête malgré la malhonnêteté ambiante.

 

Comment remporter le combat : Pour être quelqu’un d’honnête, on doit avoir un solide code mental. Malheureusement, de nombreuses personnes passent plus de temps à choisir un « code vestimentaire » qu’un code moral. En conséquence, elles s’autorisent un certain degré de malhonnêteté en fonction de la situation. Le livre La Vérité (honnête) sur la malhonnêteté (angl.) l’explique en ces termes : « Nous trichons jusqu’au niveau qui nous permet de continuer de nous considérer comme des individus assez honnêtes. »

 

Existe-t-il cependant une référence fiable qui puisse nous aider à déterminer si un certain degré de malhonnêteté est acceptable ?

 

Les bienfaits de l’honnêteté : La réputation de travailleur honnête que s’est forgé Hitoshi, cité au début de ce dossier, lui a valu des bienfaits. Il travaille à présent pour un patron qui apprécie son honnêteté. Hitoshi déclare : « Je suis vraiment content d’avoir réussi à trouver un emploi qui me permet de garder une conscience nette »

 

Une conscience nette, la tranquillité d’esprit 

et le respect de soi

sont autant de bienfaits qui prouvent

qu’on est gagnant à être honnête.

N’êtes-vous pas d’accord ?

 

Le modèle Le vendeur et le Pigeon doit définitivement mourir ! 

 

 



09/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 287 autres membres