* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Le FOUR à MICRO-ONDES

Clic S/ Image pour retour à la liste

Il serait inoffensif ?

Le rayonnement électromagnétique :

Le four une fois branché - même lorsqu'il ne fonctionne pas - émet un champ électromagnétique dans un rayon de 4 à 5 mètres, qui semble très nocif. Cette nocivité est encore une immense inconnue, d'autant que les intérêts sous-jacents semblent colossaux (Cf. lignes à Haute Tension, T.G.V., etc...). Des études - encore bien timides - sont pourtant en cours depuis une quinzaine d'années, à Nîmes par exemple (Pr. Luis Miro).

Les fuites :

Les fuites sont peu vraisemblables, mais seulement au moment de l'achat. Très vite, après quelques jours d'utilisation, elles deviennent certaines et peuvent générer à la longue des troubles de la vue (cataracte), de l'appareil génital (avortements, stérilité), du cœur (troubles du rythme), du système neuro-endocrinien (céphalées, vertiges, fatigue, asthénie, insomnie), du système sanguin et en particulier immunitaire.

L'émission de Micro-Ondes par les aliments sortant du four :

Il faut savoir que les aliments qui sortent du FOUR à MICRO-ONDES ne doivent pas être consommés pendant les 10 à 15 MINUTES qui suivent la sortie du four (ce qui est mentionné normalement sur la plupart des notices) ! En effet, un aliment sortant de ce four émet des MICRO-ONDES - qui brûlent tout sur leur passage - pendant au moins 10 MINUTES ! Bien sûr, si vous patientez pendant ces dix minutes, votre aliment a eu le temps de refroidir et le principal avantage de ce système est annihilé. Les critères d'innocuité sont basés sur des études effectuées d'après les normes d'utilisation des constructeurs (entre autres le respect de ce délai). Mais la plupart des utilisateurs ne lisent pas la notice... Et trop souvent la notice est incomplète.

La dénaturation des aliments :

La cuisson au Micro-Ondes entraîne une modification profonde de la disposition géographique dans l'espace de certains radicaux protéiques (passage de l'état levogyre à l'état dextrogyre, conversion de la forme trans- à la forme cis-) qui pourrait bien se révéler néfaste avec le temps : fragilisation par rapport aux stress, formation de radicaux libres ?

Cette modification spatiale des protéines serait la définition même des fameux PRIONS ! ? L'usage du four à Micro-Ondes ne serait-il pas l'un des responsables des maladies à PRIONS que l'on observe de nos jours, soit par ingestion d'aliments dénaturés, soit par action directe sur les protéines des humains consommateurs à l'occasion des fuites ou de l'émission de Micro-Ondes par les aliments consommés ?

Micro-Ondes et Médecine Traditionnelle Chinoise :

Sur le plan purement énergétique, l'ingestion d'aliment chauffé ou cuit au MICRO-ONDE entraîne instantanément une attaque de la RATE énergétique facilement observable par l'étude clinique. On constate en effet :

* des ballonnements et flatulences nauséabondes immédiates,

* une digestion longue et laborieuse avec somnolence,

* une fragilisation importante des vaisseaux sanguins veineux et capillaires avec risque hémorragique, une prise de poids intempestive sur le siège ou l'abdomen…

EN CONSÉQUENCE :

Il ne faut jamais se servir du Four à MICRO-ONDE...

Ne pas même le laisser branché sur le secteur !

                                 Dr Alain SCOHY



11/09/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 287 autres membres