* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Les Sources Vitales du Bien-être.

 

Clic S/ Image pour retour à la Liste

 

Le bien-être est la source véritable de la beauté.

 

Pour maintenir sa vitalité, il faut renforcer les défenses du corps,

le conduire à l'harmonie grâce à un art de vivre,

qui passe par une nourriture saine & équilibrée,

une bonne hygiène de vie, de l'exercice.

 

Retrouver le vrai, le naturel, le bon sens !

 

Réapprendre à habiter son corps.

Déjouer les nuisances, comme le stress,

l'agitation, les fatigues.

Se sentir à nouveau « bien dans sa peau ».

Reprendre conscience de son corps.

Apprendre à regarder, écouter, sentir.

Apprendre à connaître et à comprendre au-delà du langage.

 

Avant tout, il est important d'être bien dans son corps

et bien dans sa tête !

 

Eric Favre.

 

  L'Air.

 

Nos cellules vitales se fabriquent chaque jour avec nos aliments. Offrons-leur ce qu'il y a de meilleur et de plus sain. L'air que nous respirons entre directement en contact avec notre liquide vital, le sang. Il le nourrit. L'air a sur notre corps une influence très vivifiante. Nous ne respirons pas seulement un mélange d'azote & d'oxygène, nous respirons aussi de l'ozone et des gaz rares�

 

Comme il est nécessaire qu'une nourriture soit mastiquée correctement, il nous faut savoir bien respirer. Ce que nous respirons accroît ou diminue notre force, stimule nos fonctions vitales, ainsi que notre esprit. Une respiration profonde et non-inhibée permet à notre énergie fondamentale de circuler dans notre corps de manière optimale.

 

Mais nous sommes nombreux à avoir perdu le sens de la respiration libre, en raison de nos attitudes  & des tensions que nous infligeons à notre corps. La respiration permet d'oxygéner le corps et d'améliorer le transit intestinal par le mouvement du muscle diaphragme.

A chaque respiration, le ventre se gonfle, à l'expiration il remonte et les viscères reprennent leur place, le ventre se dégonfle. Cette respiration abdominale permet de se calmer, de se recentrer, de retrouver son équilibre !

 

Notre respiration doit être profonde ; il faut imaginer le flux de notre énergie parcourant notre corps. Se ressourcer dans la nature, c'est d'abord apprendre à respirer correctement.

 

Quelques instants de tranquillité consacrés à une méditation basée sur des exercices respiratoires et vous verrez votre enthousiasme et votre vitalité s'accroître.

 

  L'Eau.

 

Boire de l'eau, plate ou gazeuse, est essentiel ! Elle élimine les déchets toxiques et nourrit aussi les cellules.

C'est elle qui permet le fonctionnement harmonieux de nos organes. Nous sommes composés d'eau à 80 %  à la naissance, mais le vieillissement se traduit par une perte progressive du liquide vital dans nos tissus, par une déshydratation.

 

On peut rester un mois sans manger, mais on ne vivra que très peu de temps sans boire. L'eau que nous buvons doit être la plus pure possible de manière à rétablir notre terrain biologique. Elle assure par ailleurs une parfaite élimination de nos toxines.

 

Le pH, ou potentiel hydrogène, mesure l'acidité ou l'alcalinité d'un liquide ; le pH de l'eau du robinet, en raison du calcaire, est supérieur à 8 et donc trop alcalin, la mesure idéale devant être inférieure à 7.

 

Beaucoup de produits de traitement de l'eau sont oxydants et engendrent des conséquences néfastes sur notre santé. L'au du robinet contient souvent, et de plus en plus, des nitrates, pesticides, herbicides, métaux lourds également nocifs.

L'OMS en a dénombré plus de 750 dont certains sont cancérigènes.

 

Les reins, pour éliminer parfaitement les toxines et purifier le sang, ont besoin d'une eau très pure. Boire, c'est éliminer.

Retrouver le plaisir d'une tisane, du thé Yunnan, de la sauge, du pissenlit ; pour maintenir de bonnes capacités d'élimination, il est nécessaire de boire 1 à 2 litres d'eau par jour...

 

Les bains de mer apportent également à l'organisme tonus & vitalité.

 

  L'Energie solaire.

 

Il nous faut savoir profiter des rayons du soleil, sentir sa tiédeur et baigner dans sa clarté. Savoir respirer ainsi face au soleil et sentir son énergie pénétrer notre corps. N'oubliez pas que la lumière solaire dans sa forme la plus pure est nécessaire à la régénération de nos énergies, tant physiques que psychologiques. Mais attention aux dangers d'une exposition trop longue.

 

  Rire !

 

Savez-vous que le rire, symbole de la vitalité, se précipite vers l'hypothalamus. Il déclenche une véritable meute d'ondes & de molécules, qui heurtent de plein fouet les cellules nerveuses du diaphragme. Au même instant, dans notre cerveau, les endomorphines se déchaînent et nous procurent une sensation de bien-être qui détend toute la sphère lymphatique.

 

Le corps émotionnel, débarrassé pour un instant de ses tensions, se libère et respire.

Les larmes coulent, les maxillaires se détendent, les radicaux libres se recroquevillent. Malheureusement, nous ne savons plus rire aux éclats ! C'est le rire aux éclats qui égaie nos cellules et leur redonne vitalité. Il nous faut réapprendre à rire à gorge déployée, car le rire détendu est le seul à faire du bien à notre organisme. Il faut réapprendre à rire, à dégager cette aura de bonheur qui réanime les tristes figures.

 

La vie actuelle brise nos élans et gèle nos rires au nom de la maîtrise des émotions.

 Il nous faut réconcilier notre cerveau gauche rationnel, mesuré, logique et notre cerveau droit intuitif, inattendu, artiste. Encore une fois, pour atteindre l'harmonie il est judicieux de doter notre corps, en riant, de toutes les vertus vibratoires qui engendrent un grand bonheur cellulaire, et dynamisent l'air que nous respirons.

 

  L'Amour !

 

  L'exercice en général.

 

L'exercice stimule le métabolisme, le corps brûle plus de colories et stocke moins de graisses, l'organisme élimine mieux.

Le sport a également une action positive sur l'esprit, l'effort évacue, la tension nerveuse et libère des « endomorphines ».

 

Un mouvement comme la marche, par exemple, se résume à une succession d'équilibres, de déséquilibres et de rééquilibres, décontractions & contractions, flexions & extensions.

La mise en harmonie entre mouvement, respiration & circulation permet peu à peu la prise de conscience réelle de nos rythmes propres. Prise de conscience par exemple de la respiration embryonnaire décrite par les taoïstes et redécouverte aujourd'hui par les ostéopathes.

 

Pour réapprendre à retrouver le rythme d'une bonne respiration, les Orientaux ralentissent en quelque sorte le film, et effectuent cette marche lente qu'ils appellent « marche du tigre ». Elle leur sert de support à une méditation active.

Pratiquée dans le cadre médical en Chine, cette marche lente consiste à déplacer le pied gauche en avant, sur une inspiration, à poser le talon au sol sur une expiration, à soulever le talon droit sur une inspiration, à déplacer le pied droit en avant, à poser le talon au sol sur une expiration et ainsi de suite.

Il faut bien dérouler le mouvement du pied, talon vers les orteils afin d 'opérer un auto-massage complet du pied.

 

De nombreux points & zones du pied sont en rapport direct avec les organes ainsi qu'avec la colonne vertébrale et les principales parties du corps.

 

La marche naturelle tonifie ces points & zones d'une façon harmonieuse.

Pensez à marcher avec de bonnes chaussures qui permettront un équilibre entre ces divers points.

Dosez aussi vos efforts si vous n'êtes pas habitué à la marche, prévoyez après celle-ci une période de décontraction relaxation sinon d'auto-massage ou de massage.

 

  Le massage.

 

Le massage est comme chacun sait un moyen de tonicité & de relaxation. Il est aussi un moyen de communication et de connaissance de soi. Le massage permet de prendre conscience de notre corps, de faire circuler nos énergies  par la libération d'endorphines, ces hormones naturelles qui apaisent les douleurs.

Par l'éveil conscient du corps qui reconnaît et élimine d'anciennes émotions, le massage retrouve aujourd'hui une dimension thérapeutique.

Les massages doivent être faits lentement, en douceur, sans pression.

L'essentiel n'est pas de faire pénétrer l'onguent ou l'huile dans la peau, mais de permettre à l'énergie de se libérer et de circuler librement dans le corps.

 

Paumes de mains à plat, en alternant les moments de pétrissage, modelage, effleurement & caresse ou friction.

 

On commence sur la zone dorsale en partant du coccyx, jusqu'à la nuque que l'on masse doucement. Il faut insister sur les épaules et sur la ceinture lombaire en opérant des mouvements circulaires et enveloppants. Masser ensuite la partie ventrale, du nombril vers la poitrine, avec des mouvements lents & circulaires dans le sens inverses des aiguilles d'une montre, sans oublier les bras, les mains, les jambes et le visage.

Terminer la séance par un massage des pieds.

 

  L'automassage.

 

L'auto-massage, quant à lui, se pratique aussi souvent que le besoin de se relaxer, de se tonifier ou de réduire une tension, ou une douleur.

Appliquez l'huile ou l'onguent sur le plexus, la gorge, la poitrine et masser doucement en respirant lentement avec des mouvements circulaires dans un sens puis dans l'autre...

 

Vous pouvez partager en toute liberté en citant la source :

http://couleurs-de-la-vie.blog4ever.com/



06/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 287 autres membres