* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Les Trois " C " !

boule verte.jpg

 

Clic S/ Image pour retour à la liste

 

       Inondée de pensées, plus ou moins en rapport avec ta question, tu ne risques pas de trouver ce que tu as demandé.

 

- « C'est pourquoi je viens chercher de l'aide » !

 

L'aide nécessite une demande précise. Observe tes pensées et laisse-les passer. Soudain, tu sauras celles que tu peux et que tu dois retenir. Le principe, en lui-même, reste très simple. Ecouter sans la plus petite tension, avoir son attention absolument pas perturbée. Demander dans la patience et la confiance, sans crispation, avec la certitude de recevoir une réponse, sa réponse.

 

L'éveil, en quelque sorte, n'est pas « gratuit » puisqu'il demande quelques efforts. Les situations désespérées n'existent pas car une solution se présente toujours et immanquablement. Ce qui provoque vos « désastres » c'est le manque d'écoute, de votre propre écoute.

C'est pour ça que vous laissez passer ce qui aurait pu vous sauver, solutionner vos problèmes etc. Apprenez vite à vous centrer, à plonger, sans retenue, en votre coeur, en vos profondeurs. Il existe un nombre infini de possibilités qui sommeillent en vous. Décidez-vous et réveillez-vous !

 

   «  Sur une route avance un homme, accablé par le poids d'une vie sans joie, d'actes commis qu'il ne supporte plus. Sa détresse est immense et il marche, marche, pensant pouvoir, ainsi, fuir ses responsabilités et les remords qui l'accablent.

 

 

Son corps se fatigue, se fatigue, et, contrairement à ce qu'il espérait en entreprenant ce long voyage, rien ne s'efface et ses souvenirs continuent de l'accabler de plus en plus intensément.

 

Epuisé, sans forces, il se laisse, finalement, tomber sous un arbre très vieux, au milieu d'un champ. Soudain, il entend des mots lui parvenir. Surpris, il regarde autour de lui et seuls quelques oiseaux volent ici et là en chantant joyeusement.

 

Des insectes, des papillons colorés, volent de fleurs en fleurs. Voilà que je deviens fou, pense-t-il, j'entends à présent des voix ! « Non, tu n'es pas fou. Ecoute un instant ce que te dit ton coeur et laisse-toi bercer dans les bras de Dame Nature qui entend ta détresse et ton chagrin ainsi que ton désir ardent d'être pardonné.

 

 

Le passé reste le passé et il ne peut plus être rattrapé ou effacé. Par contre, l'avenir t'appartient et, si ton acte de contrition est absolument sincère, tu peux repartir sur un autre chemin et donner à ta vie un nouvel avenir.

 

 

Chaque jour, tu écris une page du livre de ta vie et chaque jour, tu peux en changer le scénario. Rien ne reste figé et tout t'est donné, à toi comme à tes frères. Mais, c'est à toi d'en faire bon usage, ce qui te permettra d'améliorer et de changer ta vie.

 

Personne, à part toi, n'est responsable de ce que tu expérimentes, de ce que tu déclenches par tes choix, par tes pensées, par tes actes. Lorsque, avec une totale sincérité, tu sollicites un peu d'aide, que ce soit de tes Guides, de ton Moi Supérieur, de Dieu, selon le terme qui te convient, elle t'est toujours accordée. 

 

Mais, si tu restes dans tes priorités matérielles, dans une vie perturbée par de multiples stress, tu ne peux entendre les conseils qui te parviennent, tu ne vois pas les aides mises sur ton chemin.

 

Tu es « l'aveugle qui cherche à voir » et tu te coupes, parfois involontairement, de la Lumière qui vient t'éclairer et t'ouvrir les yeux sur une nouvelle réalité. Grâce à cette fatigue qui t'a mené vers cet abandon à toi-même, tout en te maintenant suffisamment éveillé, tu as entendu notre message.

 

Fais-en bon usage et conserve, dans ta conscience ceci : « Toute rédemption est accordée à ceux qui, en totale sincérité, regrettent leurs erreurs et sont prêts à changer, à travailler pour leur amélioration et à apprendre pour parvenir à se centrer ».

 

Ouvre ton coeur et tout arrivera pour que l'amour, le bonheur et la joie s'installent en toi. Confiance, Certitude, Choix ...  

Voici les trois C qui te feront retrouver ce que, jusqu'ici, tu avais oublié et égaré.

 

Avance, à présent, dans la paix et ne cherche plus à fuir ce que tu as déclenché. Affronte tes erreurs et fais en sorte de ne plus les reproduire.

Pardonne-toi et aime-toi » !

 

Transformé par ce bref instant de vérité, l'homme, tout empli de gratitude, se lève, remercie du fond de son coeur cette voix qui vient, si justement, de l'éclairer et de lui faire comprendre que tout dépend de lui et de ses choix.

 

Bonne méditation !

 



05/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 287 autres membres