* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Sommeil d’été, sommeil d’hiver : Oui, mais à quelle heure ?

   Les Images sont cliquables

    Un Français sur 3 déclare souffrir de troubles du sommeil ; un accident de la circulation sur 3 serait lié à un défaut de vigilance dû à un manque de sommeil. Reprendre l'heure solaire moyenne de notre fuseau horaire serait un moyen plus logique et moins coûteux pour résoudre ces problèmes de santé publique.

                                                   Maryvonne Bauer.

(Présidente de l'Association pour le rétablissement de l'heure méridienne.)

Quoi de plus gratifiant, de plus harmonieux, pour notre corps & notre esprit, que de s'éveiller spontanément au fil des saisons et quotidiennement, avec la lumière du jour ?

En France, avec un décalage horaire permanent sur le soleil de deux heures (GTM + 2) 7 mois de l'année sur 12, de fin mars à fin octobre, et d'une heure (GTM + 1) le reste du temps, nous sommes le plus souvent, privés de cette lumière-énergie dont nous avons tant besoin, le matin, pour démarrer la journée en forme et garder le moral.

Un mécanisme de précision.

Une horloge biologique, située au centre de notre cerveau, bat la mesure de notre corps. Cette horloge est elle-même synchronisée aux rythmes complexes de l'Univers, notamment la rotation de la Terre sur elle-même (rythme journalier) et la ronde de notre planète autour du soleil (rythme saisonnier).

Chef d'orchestre de l'ensemble de nos rythmes circadiens (veille-sommeil, température du corps, sécrétions hormonales…) notre horloge centrale a besoin de se re-synchroniser quotidiennement avec la lumière du jour perçue par l'œil. cela lui permet de suivre avec précision le rythme réel de l'alternance du jour & de la nuit et de coordonner l'activité de nombreuses autres horloges, situées dans divers tissus et dans chaque cellule de notre organisme pour une période de 24 h.

Décalés de 2 h ou même d'une heure, nous sommes dans la situation du marin qui n'aurait pas attendu la "marée énergétique" : il va ramer sur le sable au lieu d'être porté par la marée. ..

    Un mauvais rythme biologique.

Depuis plus de 30 ans, l'heure légale en France nous inflige avec brutalité, un rythme biologiquement mauvais. Bien dormir n'est pas un simple plaisir, ni même un luxe (la sieste).

C'est un besoin essentiel pour se sentir heureux (le bien-être fait partie des critères établis par l'OMS pour définir la santé), pour "se réparer". Et toutes nos fonctions biologiques ont besoin de "maintenance".

Le manque de sommeil accélère le vieillissement de tous nos organes. Chacun aura l'occasion de le remarquer à sa peau, par exemple, devenue terne après quelques jours d'insomnie, à une fatigue des yeux, qui reflètent l'état de notre foie, à une diminution de notre mémoire, de notre vigilance…

Or les heures artificielles dénaturent tous les horaires, sociaux & biologiques.

Par exemple, le cortisol, hormone de l'éveil & du tonus, est sécrété entre 5 h. et 8 h. solaires : les couche-tôt doivent attendre 2 h. après le coucher du soleil pour que la sécrétion de la mélatonine soit suffisante. Cette hormone du sommeil, donc le pic a lieu vers 2 ou 3 h. solaires, rythme l'activité d'un grand nombre de nos organes.

Quant au sommeil paradoxal, dont la durée est maximale entre 5 h. et 8 h. solaires, il est anéanti par le réveil précoce. Quand on sait qu'il nous permet, grâce aux rêves, de nous relier à notre inconscient (émotionnel, affectif, spirituel, créatif…), de résoudre les tensions accumulées la journée, de consolider les apprentissages, et même de sauvegarder la mémoire de l'espèce…

   Enfants "zéros-pointés" ?

Au cours des 24 h d'une journée, selon une périodicité à peu près identique chez tous les êtres humains, il existe 3 périodes de moindre vigilance (il s'agit d'une fatigue biologique fondamentale) et 2 périodes de grande vigilance dont on ne tient, hélas, aucun compte !

On n'oblige personne à se coucher tard, mais on contraint certains à se lever tôt, notamment les écoliers qui "tirent" sur leur réserve d'énergie, comme le font les petites calculettes solaires à piles pour suppléer un éclairage insuffisant.

Levés pour la plupart vers 6 h 30 - en réalité 4 h 30 en heure d'été - c'est-à-dire dans la période des défaillances, soit la 1ère période de moindre vigilance, entre 2 h. et 5 h. solaires, ils vont se coucher en période de grande vigilance, entre 17 h. et 20 h. solaires, en grande forme !

Depuis l'instauration de l'heure d'été GMT + 2 en 1976, parents, enseignants, pédiatres évoquent chez les élèves une fatigue permanente, caractérisée par des troubles du sommeil, accompagnés de troubles du comportement & de difficultés scolaires.

Il n'est donc pas rare que ces symptômes soient médicalisés : consultations chez le psychologue, examens de laboratoire, prescriptions de tranquillisants, hypnotiques, fortifiants…, alors que ces élèves sont on ne peut plus sains de corps & d'esprit.

Sans nul doute, nos écoliers préféreraient-ils se lever et aller à l'école du jour, comme la grande majorité de leurs camarades européens qui eux, fin octobre, reviennent à l'heure naturelle de leur fuseau horaire !

Et c'est possible ! Dans notre fuseau horaire commun de l'Europe de l'Ouest, les Britanniques, les Irlandais & les Portugais n'ont pas adhéré à ce système illogique : par la voie de son ministre de l'Education, le Portugal a déclaré qu'un tel système détraquait les rythmes biologiques de ses écoliers.

   Osons donc la sieste !

Dans le monde du travail, où il semble que l'on veuille mettre l'accent sur le concept de santé & de sécurité, on ferait bien aussi de tenir compte de l'impact du rythme circadien dans la psychologie humaine, qui est à l'origine de dégâts considérables en matière de santé publique & de gaspillage d'argent public.

Des entreprises, conscientes des bienfaits de la sieste, ont commencé à mettre en place une séance de sieste quotidienne qui permettrait de regagner concentration & énergie et, ainsi, d'accroître la vigilance et la productivité au travail car nombre d'accidents graves au travail se produisent dans cette 2ème période de moindre vigilance, entre 11 h. et 14h. solaires (soit entre 13 h. et 16 h., l'été).

L'étude Euclock.

Cette vaste étude financée par l'UE et réalisée, au niveau européen et mondial, par le Pr Till Roenneberg (université de Munich) et son équipe confirme :

   * Que l'horloge biologique humaine, qui prépare le corps pour qu'il soit actif en fonction de l'heure de la journée et de la demande d'énergie, se n'adapte pas à l'avancement de l'heure, puisqu'elle demeure à l'heure normale du fuseau horaire ; "Commencer l'école vers 10 h améliorerait l'apprentissage", affirme le Dr Marta Merrow (Université de Groningen, Pays Bas ;

   * Que le manque de lumière ne permet plus au corps de se situer dans le temps et que l'intensité de la lumière des jours de pluie est de 10 000 lux et de 100 000 lux les jours de soleil, celle de la lumière artificielle n'étant que de 100 à 200 lux ;

   * Et qu'il y a une forte corrélation entre le décalage horaire interne & des maladies comme la dépression.

Pas étonnant que le syndrome automnal dépressif, spécifique des pays nordiques, à cause de leur latitude, nous touche aussi depuis une trentaine d'années, car nous perdons beaucoup d'heures d'ensoleillement dans les moments les plus cruciaux.

"Pourquoi, en France, consommons-nous 2 fois plus de psychotropes, dont les tranquillisants et antidépresseurs, que nos voisins européens ? Les médecins et patients sont-ils assez informés sur les effets secondaires de ces médicaments ?"

En somme, à part quelques privilégiés pouvant se lever tard et apprécier les longues soirées, volées aux après-midi, toutes les autres catégories de la population, qui se lèvent tôt par contrainte et non par choix, subissent et paient l'addition.

Espérons que les dirigeants français en prendront conscience et décideront de corriger cette erreur historique en promulguant enfin le décret ordonnant l'arrêt de ce régime horaire, contraire aux lois naturelles, pour améliorer le sort de la population et redonner de la joie de vivre et d'entreprendre !

Retour à la liste



10/10/2010
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 287 autres membres