* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Terre : la Mère Universelle.

Clic S/ Image pour retour à la liste

     Adorée parce qu'elle portait fruit, recevait, la Terre, la Grande Mère des mythes, à l'origine de toute vie, est devenue le symbole de la fonction maternelle et, avec le ciel, forme le couple primordial.

*   Elle est un symbole de fécondité & de régénération : le contact avec des forces telluriques a le pouvoir de recréer, faire naître à nouveau (d'où la coutume de donner au cadavre une forme embryonnaire avant de l'inhumer, afin que la Terre-Mère le remette au monde une seconde fois) ; les sacrifices humains des Mayas en période de sécheresse ; l'enterrement symbolique partiel ou total ayant une valeur religieuse identique à l'immersion baptismale…

Le désir de retrouver la terre natale éprouvée par chacun de nous tôt ou tard correspond à un besoin inconscient de régénération spirituelle, de retour aux sources.

*   Elle est associée à la fertilité : le travail est identifié à l'acte générateur, la femme assimilée au sillon tracé par le soc de la charrue (phallus), la terre en friche comparée à la femme stérile dans le Vidêvdât.

Selon la tradition orphique, elle est fertilisée par la descente de l'esprit créateur manifesté dans l'éther et l'eau.

*   La Terre, principe passif, féminin, s'oppose au ciel, principe actif, masculin.

*   En Chine, la Terre (tu ou di) yin, est l'un des 5 éléments ou forces de mutation, en correspondance avec le centre, le jaune, le nombre 2, la saveur sucrée, le millet blanc, le bœuf, l'animal nu (dont l'homme est la quintessence).

Ciel et Terre signifient le monde entier. Les astronomes désignent par le terme rameau de la terre (di-zhi) l'ensemble des signes de la série duodénaire organisée en forme de cercle, se différenciant des troncs du ciel (tian-gan), signes du cycle binaire.

*   La Terre, carrée, est symbolisée par l'hexagramme K'ouen (complémentaire de Khien, le Ciel), principe actif de la passivité, de la réceptivité, de la douceur, du don de soi, qualité féminine par excellence, de la conception, de l'énergie, du développement, de la concorde et de la diplomatie.

*   Matrice, Athanor, Œuf philosophique, pour les Maçons, la Terre est le 1er élément, le lieu souterrain de la germination figuré par le Cabinet de Réflexion où est enfermé le candidat à l'initiation. C'est là que, dans l'isolement absolu, il se trouvera en présence du noyau de son individualité.

C'est, pour les hermétistes, l'épreuve de la Terre figurée poétiquement par une descente aux Enfers à laquelle fait allusion le mot VITRIOL (initiales des mots Visita Interiora Terrae Rectificando Invenies Occultum Lapidem : Visite l'intérieur de la terre et en rectifiant, tu trouveras la Pierre cachée).

A cette idée se rattachent les Mystères Chtoniques célébrés en l'honneur de la déesse Génès Chtonia, la Terre nocturne.

   *   Selon la cosmogonie rosicrucienne, la Terre compte neuf couches plus un noyau central :

   *   La Terre minérale correspond à la région chimique du monde physique ;

   *   La Couche Fluide, à la région éthérique du Monde physique ;

   *   La Couche de Vapeur où palpite la vie, en rapport avec le Monde du Désir qui entoure et pénètre la Terre ;

   *   La Couche d'Eau où se trouvent les forces archétypales, expression directe, physique de la région de la Pensée concrète ;

   *   La Couche des Germes où se trouve la source primordiale de la vie d'où est sortie l'impulsion qui a construit toutes les formes de la Terre, correspondant à la Pensée Abstraite ;

   *   La Couche de Feu d'où émanent les sensations de plaisir, de douleur, la sympathie et l'antipathie, correspondant au monde de l'esprit Vital ;

   *   La Couche Réflectrice, réflexion de l'état moral de l'humanité, où résident les forces immorales appelées Lois de la Nature, correspondant au Monde de l'Esprit Divin ;

   *  La Couche Atomique, douée d'un extraordinaire pouvoir de multiplication, expression du Monde des Esprits Vierges ;

   *   L'Expression Matérielle de l'Esprit de la Terre, en relation intime avec le cerveau, le cœur, les organes sexuels de l'homme, correspondant au Monde de Dieu ;

   *   Enfin, le Centre de l'Etre de l'Esprit de la Terre, ultime terrain nourricier de la terre, correspondant à l'Absolu. 



18/11/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 287 autres membres