* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Quelques Plantes Aromatiques * Médicinales

Pendant des millénaires, l’utilisation des plantes fut le principal remède de l’homme pour lutter contre la maladie.

 

L’efficacité des médicaments de Phytothérapie repose, d’une part sur le choix des plantes entrant dans leur composition et, d’autre part, sur la compétence de « phytochimistes » qui savent non seulement sélectionner les meilleures plantes, mais aussi déterminer la date de la cueillette idéale, et définir ainsi les conditions optimales d’une culture de Plantes Médicinales…

 

En consommant bio vous aurez la certitude que les plantes n'ont pas été irradiées !

 

Eric FAVRE.

 



Le Cafe Bio et / ou du Commerce Equitable.
Le Cafe Bio et / ou du Commerce Equitable. :

  

Que les inconditionnels du petit noir ou amateurs de pures origines se réjouissent : le café biologique a considérablement élargi ses gammes. Le marché offre aujourd’hui des produits issus de l’Agriculture Biologique et / ou du Commerce Equitable labellisés pas plus chers que les autres.

Pour se développer, sous les tropiques, les caféiers ont besoin de beaucoup de chaleur & d’humidité. Sous ces latitudes, le soleil y est tellement puissant qu’il dessèche la terre et brûle les feuilles des caféiers. C’est pourquoi on plante dans les plantations de grands arbres qui apportent de l’ombre aux caféiers.

Le fruit du caféier s’appelle cerise, les graines de café se trouvent à l’intérieur de la cerise.

Le café a vraisemblablement été vu pour la 1ère fois sur le continent africain en Ethiopie aux alentours du XIIe siècle. Mais ce sont les peuples arabes qui ont lancé la consommation du café dans la péninsule arabique et au Proche-Orient.

La légende nous dit qu’un chevrier se rendit compte que ses chèvres étaient bien actives lorsqu’elles avaient mangé les baies rouges de cet arbuste. Le prieur du couvent dont dépendaient les chèvres fit d’abord bouillir ces baies afin d’obtenir une décoction stimulante. Ce n’est qu’au XIIIe siècle que l’idée vint de faire griller les grains contenus dans les baies et de les moudre.

La légende nous dit aussi que des baies auraient été déposées près d’un feu laissant s’échapper les premières fragrances.

Le café arrive en Europe au XVIIe.  Les souverains arables protègent leurs mannes et ne revendent que des grains grillés qui ne peuvent pas être replantés.

En 1658 des marchands hollandais dérobent des plants de café et vont les planter dans leurs colonies en Indonésie. Les Anglais les imitent et en plantent en Inde : désormais il pousse dans toute l’Asie. les Anglais ont offert 2 plants aux Français et c’est ainsi que le café fut planté dans les Antilles, en Martinique et en Guyane.

La France devint le 1er producteur de café, mais pas pour longtemps. Les Espagnols & les Portugais veillent au grain et dérobent graines qu’ils plantent en Amérique Centrale et du Sud. Au XIXe, la production de café s’étend sur l’Afrique. aujourd’hui, la production de café s’étend sur toute la zone tropicale.

Notions botaniques.

Le caféier appartient à la famille des rubiacées et pousse dans les régions tropicales à des altitudes pouvant varier de 200 à 2000 mètres.

Les feuilles de caféier sont couleur vert brillant et ses fleurs blanches embaument le jasmin. Les fruits en petites grappes vertes prennent en mûrissant les dimensions d’un cerise et rougissent lorsqu’elles sont à maturité.

La hauteur du caféier peut varier de à 10 mètres et sa production démarre lorsque l’arbre a 3 ans. Les arbres sont généralement taillés à une hauteur variant de 3 à 5 mètres, permettant une cueillette manuelle des cerises arrivées à maturité. La production atteint 2.5 kg de baies par arbre, ce qui représente 500 à 700 gr. De café torréfié par plant, elle reste constante pendant 15 à 20 ans.

2 grandes espèces : Arabica & Robusta.

Ce sont bien sûr, des cafés purs et naturels cultivés dans une terre saine, identifiables grâce au label AB.

Les cafés Bio proviennent de petites plantations agricoles certifiées Biologiques parce qu’elles n’acceptent la fertilisation des sols qu’avec des engrais d’origine organique animale ou végétales. Aucun engrais chimique ni pesticide ne peut être employé. C’est un simple retour aux règles qui régissent la Nature mais aussi une rééducation des caféiers pour leur permettre de s’autoprotéger.

Chaque intervenant de la filière café obtient une licence annuelle attestant de ses engagement concernant le mode de production Biologique après inspection des locaux, mode de stockage, production et aptitude au suivi de la traçabilité. En France, des organismes tels qu’Agrocert, Ecocert, Qualité-France se chargent du suivi du respect de ces engagements par des intervenants localisés dans le pays

Ces cafés sont exclusivement récoltés dans des plantations agricoles certifiées Biologiques car les organismes certificateurs comme Naturland Allemagne ou Institut für Markölo-gie Suisse pour les cafés Altura originaires du Mexique ou encore Skal Holland pour le café du Pérou… Ces organismes ont la vocation et la responsabilité de contrôler physiquement les plantations locales dans les pays producteurs afin de délivrer une autorisation de production et d’exportation vers l’Europe des cafés issus de l’Agriculture Biologique.



Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser