* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

Un parent, un ami que vous avez beaucoup aimé...

  Un parent, un ami que vous avez beaucoup aimé, est mort ; il vous a laissé des souvenirs, des objets, des lettres, des photos, peut-être aussi des vêtements, des meubles. Vous regardez tous ces objets, vous les touchez, vous placez des fleurs, vous allumez une bougie à côté de son portrait.

Bien sûr, c’est normal, mais en faisant cela, que croyez-vous réellement trouver ?

Pas l’esprit de cet être, en tout cas.

Tant que vous restez là, à tourner autour de certains objets, il ne s’agit pas d’esprit, mais de matière. Et si allez vous recueillir sur sa tombe, là encore c’est normal, mais sachez qu’il n’est pas là, il est ailleurs...

Son corps est là, mais lui-même, son esprit, voyage, et si vous l’aimez vraiment et voulez le retrouver, au lieu de pleurer et de prier sur sa tombe, il est préférable d’aller le chercher directement là ou il est.

En voulant qu’il soit là, dans sa tombe, vous le retenez, vous le limitez, vous le martyriser…

Si vous voulez vraiment retrouver un être cher, efforcez-vous d’aller le chercher là ou il est, c’est à dire dans l’esprit…

                                       Omraam Mikhaël Aïvanhov



12/06/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 287 autres membres