* - * COULEURS-DE-LA-VIE * - *

* - *  COULEURS-DE-LA-VIE  * - *

16 * Quelles modifications apporte la nouvelle réglementation Bio ?

   Dans la réglementation qui s’applique dans toute l’Europe depuis le 1er janvier 2009, les principes fondamentaux de la bio sont préservés : rotation des cultures, lutte biologique, bien-être animal, interdiction d’employer des pesticides chimiques de synthèse et des engrais chimiques, interdiction d’utiliser des OGM, système de contrôle indépendant à tous les niveaux, du producteur au distributeur.

Plusieurs nouveaux points positifs sont à noter. Ainsi, des produits comme le vin, ceux issus de l’aquaculture, de même que les levures bénéficieront désormais de la labellisation Bio.

Mais si l’essentiel est sauf, plusieurs points sont inacceptables :

- Parce qu’ils savent que la contamination des plantes non transgéniques par les OGM est techniquement inévitable, les ministres européens de l’Agriculture ont décidé de tolérer dans le nouveau règlement Bio une pollution transgénique jusqu’à 0,9 % des produits commercialisés.

Avec 86 % des consommateurs français qui estiment que pas d’OGM signifie zéro OGM dans les produits qu’ils consomment, Bio Consom’acteurs estime que la seule décision viable pour la survie de l’Agriculture Biologique est tout simplement l’interdiction des cultures transgéniques en plein champ et la poursuite des recherches sur les OGM uniquement en laboratoire.

- Le nouveau règlement interdit aux pays européens qui le souhaitent d’être plus exigeants que la réglementation (c’était jusqu’à fin 2008 le cas du règlement Bio français pour l’élevage). Par contre, il les autorise dorénavant à tolérer des pratiques exceptionnelles moins exigeantes (par exemple, mixité bio non-Bio dans les fermes, semences non Bio, nonobligation de "lien au sol" pour les volailles et les porcs). Ce qui génère des risques et introduit un manque de transparence pour les consommateurs.

Pour s’opposer à ces dispositions laxistes de la réglementation Bio, Bio Consom’acteurs recommande d’acheter les produits Bio chez les paysans et dans les points de vente qui maintiennent la Bio à son plus haut niveau d’exigences de qualité pour le consommateur et de respect de l’environnement.



21/07/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 287 autres membres